CND / END

Les Contrôles et Essais non destructifs : CND-END

Le Contrôle Non Destructif (C.N.D.) est un ensemble de méthodes qui permettent de caractériser l'état d'intégrité de structures ou de matériaux, sans les dégrader, soit au cours de la production, soit en cours d'utilisation, soit dans le cadre de maintenances.

Les Contrôles non destructifs (CND) existent depuis longtemps, et sont largement pratiqués sur divers sites industriels et infrastructures afin d’apprécier (sans détruire) l’état de santé des pièces. En fonction du contexte et de l’information recherchée, différentes méthodes pourront être employées.

Le Cetim-Cermat dispose de moyens de laboratoire ou mobiles, qui lui permettent de répondre à des besoins de contrôles de plus en plus complexes. Ces moyens permettent d’intervenir efficacement et rapidement lors d’inspection ou de défaillances industrielles.

Nos moyens : 

  • Pose de répliques métallographiques 

Observer la microstructure métallographique d’une pièce (Sur tout type de matériau métallique) à partir de l’empreinte obtenue lorsque l’on ne peut pas prélever un échantillon : Examen micrographique dans des zones choisies, préparation préalable par polissage puis attaque chimique.

Exemples :

  • Recherche d’échauffement anormal (transformation métallurgique)
  • Recherche de phase sigma dans des aciers réfractaires
  • Examen de fissures, détermination de leur nature…
  • Equotyp

Les duromètres équotip  répondent à tous les besoins d’analyse de dureté suivant les procédés (par conversion en Vickers, Brinell et Rockwell ) sur le terrain et dans les endroits difficilement accessibles.

  •  Ressuage et magnétoscopie : Révéler la présence de défauts débouchants (à la surface de la pièce)

Le ressuage et la magnétoscopie sont deux méthodes de contrôle non destructif (CND) destinées à la détection de discontinuités de surface, elles ont chacune leurs propres domaines et limites respectifs d’utilisation. 

Ressuage : Révéler la présence de défauts débouchants (à la surface de la pièce) en pulvérisant un produit pénétrant à l’intérieur des défauts débouchants : Cette méthode permet de mettre en évidence des défauts débouchants en surface, comme fissures, porosités, piqûres, etc.. Le ressuage s’applique sur presque tous les matériaux (métaux, céramiques, matériaux composites et plastiques) à condition que la surface ne soit pas poreuse ou trop rugueuse.

Exemple : Contrôle par ressuage coloré                                                                                        

Magnétoscopie : Révéler la présence de défauts débouchants et sous jacents  : cette méthode permet de mettre en évidence des discontinuités ou des fissures débouchantes ou proche de la surface. Cette technique fonctionne uniquement sur matériau ferromagnétique.

Cette méthode consiste à créer un flux d'induction magnétique intense (saturation magnétique), ces flux sont mis en évidence par des traçeurs magnétiques finement micronisés et déposés à la surface des matériaux.

Contrôle par magnétoscopie fluorescent       

  • Les Courants de Foucault

Soumettre une pièce à l’action d’un champ magnétique afin d’induire des courants dans celle-ci. Utilisés pour  la mesure d’épaisseur de revêtement et le tri matière.

La technique de contrôle par courants de Foucault est utilisée dans l'industrie en fabrication et en maintenance. Les principales applications sont : le contrôle santé (recherche d'éventuels défauts pouvant affecter la tenue mécanique de pièces), la mesure d'épaisseur de couches de revêtement, le tri de nuances, le contrôle de profondeur de traitement (par exemple, la profondeur de trempe).

Points forts de la technique :

  • absence de préparation de surface,
  • absence de couplant,
  • grande vitesse de contrôle (jusqu'à plusieurs mètres par seconde).
  •  Les Ultrasons, les mesures d’épaisseur

Mettre en évidence la présence de défauts internes par un phénomène de propagation de vibration

Les mesureurs d'épaisseur de parois sont conçus pour mesurer l'épaisseur de matériau à partir d'un coté en utilisant la propagation des ondes ultrason. Lorsque l'onde ultrason est envoyée à travers le matériau, le signal est réfléchi par la paroi arrière du matériau et est reçu par le capteur du mesureur d'épaisseur. Le temps entre l'envoi et la réception du signal permet de calculer l'épaisseur du matériau.

La plupart des métaux sont appropriés pour ces mesures mais d'autres matériaux comme le verre, le plastique et même le caoutchouc peuvent être mesurés avec des ondes ultrasons.

Les mesureurs à ultrason d'épaisseur sont utilisés principalement pour mesurer la corrosion sur les coques des bateaux ou à l'intérieur des tuyaux. Le métal corrodé ne conduit pas les ondes à ultrason car il contient de l'air. En utilisant un mesureur d'épaisseur de paroi, nous pouvons facilement mesurer l'épaisseur du métal non-corrodé. Il est particulièrement pratique quand l'arrière du matériau n'est pas accessible, ce qui est le cas de nombreux coques de bateaux et de tuyaux.

  •  les Multi-éléments

La technique des multiéléments est une méthode émergeante par ultrasons qui combinent de nombreux (entre 64 et 256) capteurs mono éléments ultrasons pour restituer non plus un spectre classique mais une image des défauts rencontrés.

Les multiéléments peuvent être appliqués sur les matériaux métalliques et les matériaux plastiques/composites.

  • Les ultrasons par la méthode TOFD

 La technique TOFD (time of flying difraction)  est une méthode ultrasons qui combinent 2 palpeurs ultrasons placés symétriquement par rapport à une zone contrôlée.

Imprimer la page

Référencement et création de sites Web